L'hypertension artérielle (HTA) - Natur Ayur

L’hypertension artérielle (HTA)

(Note de santé Jérôme | Natur Ayur)

Bonjour à tous,*

 

Qu’est-ce que l’hypertension artérielle ? (HTA)

Chaque année dans le monde, 7 millions de personnes décèdent des suites de l’hypertension et en France 11 millions de personnes sont atteintes d’hypertension soit près d’une personne sur quatre!

Définition : L’hypertension artérielle (HTA) se caractérise par une pression anormale de la pression du sang sur la paroi des artères.

Les effets néfastes de l’hypertension artérielle (HTA):

  • Un durcissement plus rapide des artères
  • Un élargissement du cœur et de l’insuffisance cardiaque
  • Des dommages aux parois de vos artères, entraînant possiblement des fissures ou des gonflements dans les artères :
    • du cœur
    • des yeux
    • des reins
    • du cerveau
    • des jambes
    • de l’abdomen

 

Pour la mesurer le médecin fait la moyenne de deux pressions artérielles :

*La pression systolique est la pression artérielle au moment de la contraction du ventricule gauche

*la pression diastolique, indiquant la pression artérielle au moment de la relaxation du même ventricule

Le seuil de l’HTA reconnue par l’OMS (Organisation Mondiale de la Santé) est de 14/9. En français, cela veut dire que la pression du sang sur les artères est de 140/90 (140 étant le premier chiffre sur le tensiomètre, celui de la « systole » et 90 étant le second, le relâchement du ventricule ou « diastole ». Il est bon de noter que le chiffre de la diastolique est le plus « dangereux » quand il monte au delà de 90.

9 fois sur 10 l’hypertension artérielle est une anomalie cardiovasculaire dont on méconnait les causes.

On parle d’anomalie car la pression artérielle n’est pas réellement une maladie cardiovasculaire, mais elle peut être un facteur important de complications.

S’il est difficile de connaître les causes exactes de l’hypertension, il est néanmoins possible grâce à un recul basé sur les statistiques de classifier certaines circonstances comme étant des facteurs de risques sans pour autant pouvoir confirmer formellement leur lien avec l’hypertension.

Ces facteurs sont très nombreux et nous pouvons retenir pour l’essentiel d’entre eux l’âge, le sexe, le poids, le manque d’efforts physiques, le diabète, l’hérédité et l’alimentation (Abus de sucre, abus de café, consommation d’alcool, etc.).

Symptômes de l’hypertension artérielle

Souvent l’hypertension artérielle ne présente aucun symptôme et est détectée lors de contrôles systématiques, ou de consultations médicales pour des raisons autres.

C’est pour cela qu’elle est dangereuse. On parle dans certains cas du tueur silencieux.

Dans d’autres cas l’augmentation de la pression artérielle se répercute sur l’organisme et fait apparaitre des symptômes variés :

*Maux de têtes matinaux derrière la nuque,

*sifflements dans l’oreille,

*vertiges, palpitations,

*sensation de fatigue,

*difficultés respiratoires, etc.

Comprenons bien les risques liés à l’HTA et cités plus haut:

Le diagnostic de l’hypertension artérielle n’implique pas forcément la survenue d’une maladie chez le patient mais pourrait entrainer des conséquences importantes telles que la rupture de vaisseaux sanguins (hémorragie), la fatigue du muscle cardiaque, la participation à la formation d’athérome (plaques de cholestérol) sur la paroi des artères…

Au niveau cardiovasculaire, la sollicitation trop importante du muscle cardiaque peut entrainer un grossissement de celui-ci (hypertrophie du ventricule gauche) et être mis en évidence au cours d’une échocardiographie ou sur l’électrocardiogramme.

L’hypertension artérielle peut également faciliter la formation de plaques pouvant constituer un caillot et venir obstruer les artères coronaires et provoquer une nécrose au niveau du myocarde (infarctus du myocarde).

Au niveau des yeux, l‘hypertension endommage les petits vaisseaux sanguins de la rétine, causant un épaississement des parois, ce qui diminue la quantité de sang les traversant.

A la longue la dilatation des cavités cardiaques peut également causer des dégâts au niveau de la capacité de contraction du myocarde et aboutir autrement dit à l’insuffisance cardiaque.

Au niveau rénal, l’hypertension endommage aussi les minuscules unités de filtration dans vos reins. De ce fait, les reins peuvent arrêter d’éliminer les déchets et le liquide superflu dans votre sang. Le liquide superflu dans vos vaisseaux sanguins peut s’accumuler et provoquer une nouvelle hausse de votre tension. Sur prise de sang, il est probable que votre médecin cardiologue demande que vous fassiez le dosage d’Aldostérone et celui du potassium sanguin.

Dans le cerveau, l’hypertension artérielle négligée rétrécit progressivement les petites artères du cerveau et produit des lacunes (infimes lésions cérébrales). Leur multiplication dégrade le bon fonctionnement du cerveau et aboutit, à terme, à une perte progressive de ses fonctions essentielles, comme la mémoire et le raisonnement.

Au niveau de l’abdomen, une pression élevée dans les vaisseaux peut entraîner un épanchement liquidien qui peut suinter à la surface du foie et s’accumuler dans l’abdomen. Cette affection est appelée ascite.

Et la prévention dans tout cela ?

Il existe des compléments naturels très efficaces pour juguler l’hypertension artérielle. Mais avant toute chose, voyez un bon médecin cardiologue pour faire un bilan complet et obtenir un diagnostic.

Si vous n’avez pas de médecin cardiologue, je peux vous communiquer le contact d’un professionnel compétent. C’est quoi un bon médecin cardiologue? Dans le cas d’une détection d’HTA, le bon praticien fera poser un dispositif « holter » sur le patient pour mesurer durant 48 heures la tension en continu. Cette pratique est beaucoup plus précise qu’un relevé de tension effectué une à deux fois par jour.

N’hésitez pas à acheter un tensiomètre en pharmacie. Les premiers prix débutent à 25 euros ; cette modique somme vous apporte une tranquillité d’esprit entre deux consultations chez votre médecin cardiologue.

9 conseils de prévention :

 

1)     Débarrassez-vous d’abord de votre excès de poids. L’embonpoint est une cause importante d’hypertension. Voyez-en bas de page ma note d’information relative à la perte de poids (1).

 

2)     Diminuez considérablement votre consommation de sucre.

Un taux sanguin trop élevé en sucre (hyperglycémie) peut aggraver l’hypertension     artérielle. N’hésitez pas à lire ma note précédente sur le sucre (2) Le sucre et les produits sucrés doivent être consommés avec modération, jamais à jeun. En revanche, les sucres de saveur non sucrée (céréales complètes, pâtes complètes, pommes de terre, riz complet, légumes secs) peuvent être consommés régulièrement.

 

3)     Évitez les boissons alcoolisées. La quantité d’alcool occasionnant une hypertension n’est pas clairement définie, elle se situe aux alentours de deux à trois boissons standards. Par ailleurs, consommer de l’alcool en dehors des repas augmente le risque d’hypertension.

 

4)     Cesser de fumer. Le tabac ne détruit pas que les poumons. Il s’attaque aussi au système circulatoire en favorisant le durcissement des artères.

 

5)     Réduisez votre consommation d’acides gras saturés. Une trop forte consommation de viande rouge, de beurre, de margarine, de crème, de fromage gras, de lait entier, etc. encrasse les artères et augmente du même coup la pression artérielle.

 

6)     Évitez toute forme de suralimentation et ne buvez pas plus que ce que votre soif réclame. Les aliments et l’eau en excès augmentent le volume sanguin, ce qui accroît la pression artérielle. Accordez une plus large part aux légumes frais dans votre alimentation. Vous obtiendrez ainsi plus de potassium, un minéral essentiel pour le bon fonctionnement du cœur et des vaisseaux sanguins.

 

7)     Recherchez le calme et la détente. Rappelez-vous que le stress entraîne immanquablement une élévation de la pression artérielle. Les produits calmants à base de plantes peuvent aider dans ce sens. Les techniques de relaxation psychosomatique et de respiration complète sont un des meilleurs moyens pour contrôler la pression sanguine et vaincre l’hypertension. De nombreuses études le démontrent clairement.

 

8)     Faites régulièrement de l’exercice physique pour tonifier votre cœur et assouplir vos artères. Je laisse le lien de ma note de santé sur le sport après l’âge de 40 ans en bas de page (3).

 

9)  Et le sel dans tout cela ? Lorsqu’on est hypertendu il ne faut pas dépasser 6 grammes de sel (appelé aussi sodium ou chlorure de sodium) par jour ; lorsqu’on souffre d’insuffisance cardiaque la  consommation doit être plus faible encore. Il ne faut pas resaler les plats à table, mais aussi limiter les aliments riches en sel (on parle de « sel caché »).

 

Il est aisé de soulever le problème de l’hypertension et ses dangers mais que faire de manière préventive et potentiellement curative avec la validation d’un médecin cardiologue ?

Chez Natur Ayur, nous distribuons des produits efficaces pour soutenir le myocarde et avons concentré dans un pack remisé (-20%) les quatre compléments qui vont renforcer le cœur et lutter contre l’HTA:

Ces produits sont fabriqués en France et sont issus en grande partie de l’agriculture biologique, signe que nous ne transigeons pas avec la propreté et favorisons la traçabilité de nos plantes.

Chacun de ces produits peut bien entendu être acheté indépendamment: il vous suffit de cliquer le nom du produit souhaité dans le moteur de recherche en haut du site Natur Ayur.

Le pack remisé Natur Ayur :

Pack cardio (renforce le myocarde et lutte contre l’hypertension)

 

Conclusion :

L’hypertension artérielle peut tuer ou handicaper.

Faites attention aux symptômes évoqués ci-dessus.

Voyez un bon médecin cardiologue.

Achetez un appareil de mesure (tensiomètre) sur conseil de votre médecin cardiologue.

Faites de l’exercice avec les conseils d’un professionnel (certaines activités physiques peuvent être contre productives).

Il existe une « supplémentation » naturelle et très efficace qui ne demande que l’aval de votre médecin cardiologue.

 

Portez-vous bien,

Jérôme

Natur Ayur

*Attention, cette note de santé est informative, n’engage que l’opinion de son rédacteur et n’a pas vocation à remplacer l’avis de votre médecin traitant. Tout complément alimentaire doit être utilisé dans le cadre d’une alimentation variée et équilibrée et d’un mode de vie sain. Méfiez-vous des contrefaçons de compléments alimentaires et exigez un certificat d’authenticité.

 

(1) https://www.naturayur.com/la-perte-de-poids/
(2) https://www.naturayur.com/le-nopal-moderateur-dappetit-et-regulateur-de-glycemie/
(3) https://www.naturayur.com/y-a-t-il-une-vie-apres-40-ans/

 

0

Your Cart