Les crampes - Natur Ayur

Les crampes

(Note de santé Jérôme | Natur Ayur)

Bonjour à toutes et à tous,*

 

  • Très simplement de quoi s’agit-il ?

Une crampe est une contraction involontaire douloureuse et temporaire d’un muscle. Les crampes surviennent plus souvent au niveau des fléchisseurs des bras ou des jambes mais pas uniquement.

 

  • 2 grands types de crampes :

Les Crampes essentielles :

Les crampes essentielles sont plus fréquentes chez le sportif et chez les personnes âgées mais pouvant survenir à tous âges, souvent au repos et la nuit. Elles peuvent être très douloureuses, perturber le sommeil, et parfois se succéder (plusieurs fois par nuit, et/ou plusieurs nuits par semaine). Elles sont sans gravité, mais des douleurs résiduelles peuvent parfois persister ; de quelques heures à une semaine. Une forte excitabilité des nerfs stimulant les muscles pourrait être en cause.

Plusieurs causes :

  • Fatigue musculaire : chez le sportif par exemple, l’usage répété d’un muscle dans une position inhabituelle.
  • Une autre cause majeure est la carence d’électrolytes. Sur votre prise de sang, je vous conseille d’observer deux marqueurs : Na et K. Na est le chlorure de sodium et K le potassium. Ces 2 électrolytes sont essentiels à la force contractile des 640 muscles du corps humain dont un qui est très important : le myocarde. Une insuffisance de l’un et/ou de l’autre entrainera des crampes. On parle d’hypokaliémie pour la carence en potassium et d’hyponatrémie pour cette de potassium. Attention, il ne faut pas être au-dessus de la fourchette maximale non plus pour le bien être et la sécurité du cœur. Je vous recommande souvent de voir votre cardiologue à ce sujet.
  • Un troisième minéral est le magnésium : sa carence va aussi entrainer des crampes essentielles.
  • Les sudations sont responsables de ces « fuites » minérales. Pourquoi transpirons-nous ? c’est un système de régulation qui nous permet de survivre en cas de surchauffe liée à une forte chaleur ou à un effort physique « cardio » intense, ou encore à des variations hormonales uniquement chez la femme dans ce cas en période de péri-ménopause et de ménopause. Ce « cooling system » nous permet de rester en vie (contrairement aux insectes par exemple qui en sont dépourvus). Le revers de la médaille est la fuite de nos minéraux entrainant des crampes et d’autres désagréments.

Les Crampes secondaires :

Elles peuvent être la résultante des maladies qui suivent :

  • Effet secondaire de médicaments (liste non exhaustive) : les statines (médicament contre le cholestérol) ; certains bêta-bloquants ; bétamimétiques ; bromocriptine ; corticoïdes ; diurétiques ; laxatifs ; nifédipine ; pénicillamine ; strontium ; tolcapone.
  • Une maladie rénale ;
  • Une maladie thyroïdienne ;
  • Radiculonévrite, polynévrite, sclérose latérale amyotrophique ;
  • Neuropathies radiculaires compressives, prémisses de sciatiques ;
  • Pathologie surrénalienne ;
  • Pathologie parathyroidienne ;
  • Alcoolisme ; cirrhose du foie ; de 29 % à 88 % des patients atteints de cirrhose hépatique subissent des crampes musculaires, source de manque de sommeil et d’une dégradation de la qualité de vie.

Ces crampes peuvent être dangereuses lorsqu’elles concernent le myocarde. Il faut s’en inquiéter.

 

  • Comment soigner naturellement ces crampes ? Quels compléments prendre ou quelles techniques utiliser (au choix ou en combinaison)?

 

Pour le potassium, favoriser une alimentation qui en apporte :

Les légumes (épinards, bettes, champignons, choux, pommes de terre), les fruits (avocats, abricots, cassis, agrumes, bananes), les légumineuses (pois chiches, lentilles, haricots blancs), et les fruits secs (pistaches, figues, dattes, noix, amandes).

Une alimentation ainsi ciblée suffira largement et je déconseille les apports de potassium en compléments alimentaires sans avoir eu le feu vert d’un médecin cardiologue.

 

Pour le magnésium : c’est une tout autre histoire ; ce dernier fuit du corps avec le stress et une alimentation même équilibrée ne suffira pas à compenser ses carences, je conseille la prise d’un magnésium assimilable (je joins ma note d’information sur ce dernier) :

https://www.naturayur.com/le-magnesium-le-coeur-le-tonus-les-os-le-moral/

 

Le sodium : on peut aisément rajouter du sel de table à l’alimentation tant que cela n’est pas déconseillé par son cardiologue si présence d’hypertension artérielle (quoique les études récentes semblent beaucoup plus modérées sur le lien Sodium/hypertension).

 

Soigner les crampes d’origine secondaire causées par les effets secondaires des médicaments chimiques :

Dans cette liste des médicaments, les statines (contre le mauvais cholestérol) font partie des plus utilisées. Cette utilisation a encore plus augmenté avec le confinement.

L’effet secondaire le plus couramment rapporté par les patients sous statines est la douleur musculaire (myalgie).

Une solution naturelle radicale à cela est la prise de Coenzyme Q10 (Co Q10) super vitamine faisant respirer la cellule du muscle et empêchant les crampes.

Je joins la note d’information concernant la « Co Q10 » :

https://www.naturayur.com/la-coenzyme-q10-ou-coq10-notre-source-denergie/

 

UNE FAUSSE CROYANCE : L’EAU MINÉRALE ! Il me manque des minéraux ou je les perds en transpirant après le sport, je n’ai qu’à boire une eau minérale très minéralisée….FAUSSE BONNE IDÉE !

Les minéraux se prennent via l’alimentation car ils sont « végétalisés » et donc biodisponibles.

Un exemple : le calcium contenu dans les eaux minérales est le carbonate de calcium qui sous cette forme chimique est du bon vieux calcaire…le même qui détruit les canalisations de votre maison…imaginez l’impact au long cours qu’il a dans votre organisme…

Je communique le lien de la note sur l’eau :

https://www.naturayur.com/quelle-marque-d-eau-minerale-acheter/

 

Que regarder sur une prise de sang ?

Na (le chlorure de sodium)

K (le chlorure de potassium)

Mg (le magnésium)

CPK (aussi appelée « créatine phosphokinase ») va montrer si le muscle est congestionné. Si c’est le cas, des cures de Co Q10 corrige cela très vite. La CPK est un des marqueurs très utilisés en cardiologie car encore une fois, le cœur est le premier de nos muscles.

 

Conclusion :

Il existe 2 catégories de crampes, les essentielles et les secondaires (ces dernières peuvent être plus graves).

Pour les soigner, une bonne nutrition est nécessaire mais ne suffit pas.

Je conseille en plus un apport de magnésium, de coenzyme q10 et d’éviter les eaux minérales pour leur favoriser des eaux de sources à faibles résidus à sec.

Portez-vous bien,

 

Jérôme

*Attention, cette note de santé est informative et n’a pas vocation à remplacer l’avis de votre médecin traitant. Tout complément alimentaire doit être utilisé dans le cadre d’une alimentation variée et équilibrée et d’un mode de vie sain. Méfiez-vous des contrefaçons de compléments alimentaires et exigez un certificat d’authenticité.

 

 

 

 

 

 

 

 

0

Your Cart