Pas de ça chez nous!!! - Natur Ayur

Pas de ça chez nous!!!

(Note de santé Jérôme | Natur Ayur)

Bonjour à toutes et à tous, *

J’avais publié une note d’information sur les « multi-vitamines » il y 3 ans.

Le lien est en bas de la note d’aujourd’hui (1). J’y expliquais pourquoi concentrer plusieurs vitamines et minéraux  en un seul comprimé ou une seule gélule est une FAUSSE BONNE IDÉE !

Dans cette même logique, j’explique aujourd’hui pourquoi vous ne trouverez JAMAIS certains compléments alimentaires chez Natur Ayur, en « unitaire », en d’autres termes, pourquoi vous ne trouverez pas « seul » dans un comprimé ou une gélule certains minéraux ou certaines vitamines.

2 raisons principales :

  • L’aspect sanitaire (un surdosage est dangereux)
  • L’aspect pratique (On peut les trouver, pour une fois, facilement dans la nourriture)

 

3 choses que vous ne trouverez jamais chez Natur Ayur :

 

1) Le potassium :

Indispensable pour lutter contre les crampes et assurer le bon fonctionnement du myocarde, cet oligoélément est essentiel…Pourquoi alors ne pas le trouver chez Natur Ayur ?!

Un surdosage en potassium aussi appelé hyperkaliémie entraine un risque cardiaque et/ou rénal.

Le marqueur sanguin du potassium, (k), ne doit pas dépasser le chiffre de 5.

On ne ressent pas spécialement l’hyperkaliémie ; une faiblesse musculaire, une diminution des réflexes ou un engourdissement dans les membres peuvent en être les symptômes mais n’hésitez pas à consulter votre médecin pour un examen sanguin.

On trouve très facilement les apports nécessaires en potassium dans l’alimentation.

Beaucoup dans les fruits Secs :

  • Bananes séchées
  • Abricots secs
  • Raisins secs
  • Figues séchées
  • Dattes
  • Avocats etc.

On le trouve aussi facilement dans le poisson, la viande etc.  Il est très compliqué de ne pas trouver le potassium nécessaire dans la nourriture.

 

2) La vitamine E :

C’est une vitamine liposoluble, donc soluble dans les graisses ce qui veut dire qu’elle ne part pas aisément du corps et peut rester stocker sur des organes majeurs tel que le foie, les reins et les encrasser : elle est très facile à surdoser.

Qui plus est, on la trouve très facilement dans la nourriture contrairement à d’autres vitamines. Anti-oxydante, elle permet également de protéger les systèmes cardiovasculaire et nerveux et de favoriser la fertilité. On la trouve majoritairement dans les huiles végétales.

Les aliments riches en vitamine E :

  • Huiles (soja, maïs, tournesol)
  • Margarine
  • Fruits oléagineux (noix, noisettes, amandes…)
  • Graines (tournesol…)
  • Germes de céréales complètes

Les Légumes :

  • Pissenlit
  • Brocoli (cuit)
  • Épinard (cuit)
  • Asperge
  • Pois chiche
  • Marron
  • Cresson

Un surdosage en vitamine E entraine un risque hémorragique : Les patients souffrant de maladies digestives, tel un ulcère, ou ayant eu un accident vasculaire cérébral ne doivent pas recourir à une supplémentation de vitamine E.

 

3) L’iode :

L’iode est un oligo-élément essentiel pour le fonctionnement de la glande thyroïde et par conséquent fortement impliqué de l’activité du système hormonal thyroïdien.
Cet oligo-élément est présent dans tous les tissus, mais il est retenu en grande partie dans la thyroïde. En effet, sur les 25 à 50 mg contenus dans l’organisme, 50% sont concentrés dans cette glande endocrine située dans la partie antérieure du cou (sous la pomme d’Adam chez l’homme).
Le rôle de l’iode est par conséquent intimement lié à l’activité de la thyroïde. Et la thyroïde agit directement sur le fonctionnement du myocarde (2).

Chez un adulte les besoins en iode sont déjà comblés par une alimentation équilibrée.

Des comprimés d’iode peuvent dérégler la thyroïde : Rendre la glande thyroïde hyperactive et lui faire produire un excès d’hormones thyroïdiennes (hyperthyroïdie), particulièrement chez les personnes qui consommaient trop peu d’iode. Cependant, une consommation excessive d’iode peut parfois faire diminuer la production d’hormones thyroïdiennes (causant une hypothyroïdie). Il en résulte une hypertrophie de la glande thyroïde, formant un goitre. (Les goitres peuvent se former quand la glande thyroïde est hypo active ou hyperactive.)

Si les personnes consomment de très grandes quantités d’iode, elles peuvent se retrouver avec un goût de cuivre en bouche et produire plus de salive. L’iode peut irriter le tube digestif et causer une éruption cutanée.

 

Conclusion :

La « micronutrition » (prise de compléments alimentaires) est pertinente quand on ne trouve pas facilement les bons dosages d’une vitamine ou d’un minéral dans l’alimentation.

Dans le cas de la vitamine E, du potassium et de l’iode, il est très facile de les trouver dans une alimentation équilibrée et leur surdosage peut être dangereux.

C’est la raison pour laquelle vous ne trouverez jamais ces compléments en « unitaire » chez Natur Ayur.

Portez-vous bien,

Jérôme

 *Attention, cette note de santé est informative, n’engage que l’opinion de son rédacteur et n’a pas vocation à remplacer l’avis de votre médecin traitant. Tout complément alimentaire doit être utilisé dans le cadre d’une alimentation variée et équilibrée et d’un mode de vie sain. Méfiez-vous des contrefaçons de compléments alimentaires et exigez un certificat d’authenticité.

 

(1) https://www.naturayur.com/les-multi-vitamines-une-fausse-bonne-idee/

(2) https://www.naturayur.com/et-si-cela-venait-de-la-thyroide/

0

Your Cart