La périménopause et la ménopause (comment aborder ces phases de vie le mieux possible et naturellement) | Natur Ayur

La périménopause et la ménopause (comment aborder ces phases de vie le mieux possible et naturellement)

(Note de santé Jérôme | Natur Ayur)

Quelques notions de base :

 

Péri-ménopause : période de 5 à 7 ans précédant la ménopause. Des changements se produisent déjà durant cette phase. Elle est constatée en Europe parfois dès l’âge de 45 ans.

Ménopause : arrêt des règles. Les ovaires ne produisent plus les hormones (œstrogènes et progestérones).

 

Les désagréments de cet arrêt de fabrication hormonale par les ovaires :

 

Bouffées de chaleurs,

Sécheresse vaginale,

Relâchement cutané (visage, corps)

Déminéralisation osseuse,

Asthénie,

Prise de poids (de 5 à 20 kg à paramètres constants de sport et d’alimentation),

Troubles cardio-vasculaires,

Troubles du sommeil…

 

Principaux effets de l’œstrogène

Santé des os: contrôle la résorption des cellules osseuses et aide à la fixation du calcium sur les os

Santé des tissus: hydrate les tissus, en particulier les muqueuses et la peau

Système cardiovasculaire: Contribue à la souplesse et à la santé des vaisseaux sanguins. Bienfaits démontrés pour la santé du cœur.

Principaux effets de la progestérone

Santé des os: aide à créer de nouvelles cellules osseuses par la formation d’ostéoblastes

Santé des tissus: Contribue avec l’œstrogène à la santé de la peau et des muqueuses

Système cardiovasculaire: Agit en synergie avec l’œstrogène pour maintenir la santé du cœur et des vaisseaux sanguins; réduit les risques de spasmes vasculaires.

 

 

Le fait d’avoir « médicalisé » la ménopause, a permis au corps médical de prescrire  un peu, beaucoup,… parfois systématiquement,  des hormones synthétiques sous prétexte qu’il fallait absolument compenser une fonction physiologique qui se terminait.

Ces Traitements Hormonaux Substitutifs (THS) s’ajoutent souvent à 10 ou 15 ans de « pilule » qui elle aussi a bloqué les récepteurs hormonaux de la femme et qui elle aussi a inondé le corps  de molécules toxiques et dangereuses pour sa santé gynécologique, et générale à long terme.

Comprenons bien que nos hormones sont des « messagers » qui arrivant dans le courant sanguin trouvent les cellules dotées de « récepteurs » spécialisés pour capter le message de ces  différentes hormones : un peu comme une clé qui n ‘a qu’une serrure qui lui correspond : Lorsque l’hormone sécrétée naturellement trouve sa « serrure » son récepteur, elle peut ainsi faire son travail correctement au niveau de la cellule, et donc de l’organisme en général.

Si l’hormone est synthétique, la cellule ne la reconnait pas…et cette hormone synthétique bloque ainsi les récepteurs hormonaux des cellules…

C’est l ‘équivalent d’un imposteur qui en bloquant les récepteurs hormonaux au niveau cellulaire, empêche la physiologie de fonctionner, et prive l’organisme des effets positifs de ses hormones.

ET CELA N’EST PAS SANS CONSÉQUENCES …

=> Risque accru de développer un cancer du sein de l’utérus ou des ovaires et risques de thromboses. C’est donc une phase de vie durant laquelle il est judicieux de faire un point auprès de son médecin cardiologue.

 

Faut-il ne rien prendre durant cette phase de vie pour compenser l’arrêt des hormones?

Certaines femmes ne prennent pas de traitement, précisant que ce n’est pas nécessaire car elles n’ont pas de bouffée de chaleur. Les bouffées de chaleur ne résument pas la périménopause. La carence hormonale entraine  indirectement une diminution des ostéoblastes, cellules responsable de la reminéralisation osseuse. En clair, les os s’effritent sans hormones et conduisent à une fragilisation.

Ainsi une femme à 60 ans peut se casser le col du fémur voire le fémur alors que l’os à poids équivalent de l’acier est en temps normal 7 fois plus résistant !

Ne rien faire peut entrainer déminéralisation osseuse. Le collagène des os étant le même que celui de la peau, un relâchement cutané est également observé.

 

Une autre option à la chimie: Les plantes

Des précurseurs hormonaux trouvés dans certaines plantes contenant des tanins ou des saponines, substances qui pourront se convertir en hormones dans le corps humain. Il est même démontré que la prise de ces plantes en péri-ménopause (dès 40 ans) s’avère efficace pour diminuer les inconvénients de cette dernière.

Chez Natur Ayur, nous avons mis au point un pack avec des plantes qui permettent de lutter contre les effets secondaires de la periménopause et de la ménopause en toute sécurité et de façon naturelle :

Pack péri et ménopause

 

En conclusion, ces deux phases de vie entrainent des conséquences physiologiques et psychologiques. Les anticiper permet de vivre mieux et sainement.

 

Portez-vous bien,

Jérôme

*Attention, cette note de santé est informative et n’a pas vocation à remplacer l’avis de votre médecin traitant. Tout complément alimentaire doit être utilisé dans le cadre d’une alimentation variée et équilibrée et d’un mode de vie sain. Méfiez-vous des contrefaçons de compléments alimentaires et exigez un certificat d’authenticité.

 

 

 

0

Your Cart