La bromélaïne et ses incroyables qualités thérapeutiques | Natur Ayur

Qu’est-ce que la bromélaïne* ?

(Note de santé Jérôme | Natur Ayur)

La bromélaïne et ses incroyables qualités thérapeutiques

Bonjour à toutes et à tous,

Souvent, je vous conseille de faire une cure de bromélaïne (aussi appelée bromelase) en mettant en avant ses incroyables qualités thérapeutiques.

QU’EST-CE QUE LA BROMÉLAÏNE* ?

La bromélaïne est une enzyme (catalyseur biologique si vous préférez… un truc qui accélère une réaction dans le corps) qui est surtout connue pour sa faculté de digérer les protéines mais pas uniquement comme nous allons le voir. On la trouve dans les tiges de l’ananas comme dans son jus de fruit frais.

Le spectre d’action de la bromélaïne est large :

  • Action digestive. Remplace avantageusement la trypsine et la pepsine (insuffisance pancréatique)
  • Ballonnements, flatulences
  • Ulcères gastriques
  • Œdèmes post chirurgicaux (préventif ou curatif)
  • Résolution rapide des hématomes
  • Plaque d’athérome
  • Anti-agrégeante plaquettaire
  • Anti-inflammatoire directe et indirecte
  • Anti-tumorale
  • Immunostimulante (induit la production de cytokines)
  • Escarres, brûlures, engelures (en application à 35% sur base huileuse)
  • Potentialise l’action des antibiotiques (tétracycline, amoxylline)
  • Action mucolytique (bronchite, pneumonie)
  • Traumatismes sportifs
  • Thrombose et thrombophlébite

Un peu d’histoire

L’ananas a un long passé d’usage médicinal dans les populations originaires d’Amérique du Sud ou d’Amérique centrale. Des extraits de pulpe et de tige d’ananas étaient appliqués sur les blessures et les lésions cutanées pour réduire l’inflammation. Boire son jus était connu pour soulager les maux d’estomac et les indigestions causées par l’abus d’alcool.

La bromélaïne, l’ingrédient actif de l’ananas, a été isolée pour la première fois en 1891 et introduit comme supplément thérapeutique en 1957.

La bromélaïne a d’abord été produite au Japon, à Hawaï et à Taïwan ; la majeure partie des premières recherches a été réalisée dans ces deux premiers pays.

Ses nombreuses qualités thérapeutiques

Blessures musculaires et opérations chirurgicales

La bromélaïne a des effets bénéfiques dans le traitement de l’inflammation et des blessures légères des tissus.

Pour les ecchymoses et hématomes

Un premier essai clinique a été conduit sur 74 boxeurs avec des ecchymoses sur le visage et des hématomes sur les orbites, les lèvres, les oreilles, la poitrine et les bras. La bromélaïne leur a été donnée quatre fois par jour pendant quatre jours ou jusqu’à la disparition des ecchymoses. Un groupe témoin de 72 boxeurs a reçu un placebo. Chez 58 des boxeurs prenant de la bromélaïne, tous les signes d’ecchymoses avaient complètement disparu en quatre jours, les 16 autres ayant eu besoin de 8 à 10 jours pour une guérison complète. Dans le groupe témoin, seulement 10 sujets ont guéri en quatre jours, les autres entre 7 à 14 jours.

Une étude en double aveugle, contrôlée par placebo, a porté sur 160 femmes ayant subi une épisiotomie (incision au niveau de la vulve) au cours d’un accouchement. Les participantes ont reçu 40 mg de bromélaïne quatre fois par jour pendant trois jours après l’accouchement. La douleur, l’œdème et l’inflammation ont été diminués de façon statistiquement significative. 90 % des femmes prenant de la bromélaïne ont montré une réponse bonne ou excellente, contre 44 % dans le groupe placebo.

Dans un essai en double aveugle, 95 patients traités pour une cataracte ont reçu 40 mg de bromélaïne ou un placebo (parallèlement à leur traitement) quatre fois par jour pendant deux jours avant d’être opérés et ensuite pendant cinq jours supplémentaires. Dans l’ensemble, une inflammation moins importante a été observée dans le groupe prenant de la bromélaïne, comparativement à celle observée dans le groupe placebo.

Des effets bénéfiques ont également été observés dans d’autres études en double aveugle, contrôlées contre placebo, sur des opérations dentaires, nasales ou des pieds. Cependant, une autre étude portant sur 154 personnes subissant une opération de chirurgie plastique faciale n’a trouvé aucun effet bénéfique.

Sur le plan articulaire

Quelques essais cliniques indiquent que l’administration de bromélaïne peut atténuer les douleurs articulaires. Les chercheurs attribuent généralement cet effet à l’action anti-inflammatoire de la bromélaïne. Elle pourrait peut-être également agir sur les récepteurs physiologiques de la douleur.

Dans une étude clinique portant sur des adultes souffrant d’une douleur modérément aiguë du genou depuis trois mois ou moins, la bromélaïne a montré des propriétés anti-inflammatoires et analgésiques, réduisant les symptômes d’ostéoarthrite et de polyarthrite rhumatoïde. Dans une étude, des volontaires souffrant d’une douleur au genou ont été répartis de manière aléatoire en deux groupes qui ont respectivement reçu 200 mg ou 400 mg par jour de bromélaïne. Dans les deux groupes, le traitement a provoqué une diminution significative de la douleur, plus importante dans le groupe ayant pris la plus forte dose. Les patients ont également rapporté avoir moins de raideur dans le genou et une amélioration de leur fonctionnement physique. Les chercheurs en ont conclu que « la bromélaïne pouvait améliorer efficacement les symptômes physiques de même que le bien-être général, de manière dose-dépendante, chez des adultes souffrant de douleurs modérées du genou».

Sur le plan cardiologique

Des propriétés anticoagulantes=>
La première preuve concluante que la bromélaïne prévenait l’agrégation plaquettaire a été rapportée en 1972. La bromélaïne était administrée oralement à 20 sujets volontaires avec un passé d’accident cérébro-vasculaire ou de crise cardiaque ou encore, avec des valeurs élevées d’agrégation plaquettaire. La bromélaïne a diminué l’agrégation plaquettaire chez 17 sujets et, chez 8 des 9 sujets dont les valeurs d’agrégation plaquettaire étaient élevées, les a normalisées.

Des observations cliniques ont montré que la prise quotidienne de 400 à 1 000 mg de bromélaïne faisait diminuer le nombre de crises d’angine de poitrine. Ces crises reprenaient peu de temps après l’arrêt du traitement. On a également remarqué que la prise de bromélaïne associée à du potassium et du magnésium entraînait une diminution du risque d’infarctus.

Une étude portant sur 73 sujets atteints de phlébite aiguë  a montré qu’un traitement par de la bromélaïne et des analgésiques permettait de réduire tous les symptômes de cette maladie du système veineux.

Faites tout de même un « check-up » régulier auprès de votre médecin cardiologue. Voyez-moi si vous souhaitez une bonne adresse de médecin cardiologue sur Paris.

Le système respiratoire

Une action mucolytique (qui en clair facilite expectoration et respiration)
La bromélaïne apporte une aide aux patients souffrant de rhume, d’asthme ou d’une production excessive de mucus dans le système respiratoire.

Les résultats d’un essai clinique portant sur 124 sujets hospitalisés pour bronchite, pneumonie, broncho-pneumonie ou autres troubles pulmonaires ont montré que la prise de bromelaïne provoquait une diminution de la viscosité du mucus favorisant ainsi son élimination des voies respiratoires congestionnées.

L’immunité

Active la réponse immunitaire :
Dans une étude conduite à Londres, des médecins ont démontré que la bromélaïne, un mélange de protéases à cystéine, peut favoriser la réponse immunitaire en stimulant la production d’oxyde nitrique et de TNF-alpha. Les chercheurs en ont conclu que « la bromélaïne peut avoir un rôle dans l’activation des réponses immunitaires dans des situations où elle pourrait être déficiente comme cela peut se produire chez des sujets immunodéficients».

La digestion

La bromélaïne a été utilisée avec succès comme enzyme digestive après une pancréatectomie dans des cas d’insuffisance pancréatique exocrine et dans d’autres troubles intestinaux. La bromélaïne, en raison de son large éventail de pH, exerce son activité dans l’estomac comme dans l’intestin grêle. Son intérêt a également été démontré dans des cas de déficiences en pepsine ou en trypsine.

Des expériences sur modèles animaux ont montré que la bromélaïne guérit les ulcères gastriques. Dans une vaste étude sur son effet sur la muqueuse gastrique, on a montré que la bromélaïne augmente de 50 % l’assimilation de soufre radioactif et de 30 à 90 % celle de glucosamine. Augmenter l’assimilation de ces substances pourrait permettre, sous l’action de la bromélaïne, une guérison plus rapide de la muqueuse gastrique.

Renforce l’action des antibiotiques

Dans plusieurs pays, la bromélaïne est d’abord employée pour renforcer l’action des antibiotiques. La bromélaïne peut modifier la perméabilité de certains organes et tissus à différents médicaments. Elle prolonge la durée du sommeil de souris ayant reçu du pentobarbital8 et augmente les niveaux de pénicilline et de gentamycine chez des rats.

Chez l’homme, on a démontré qu’elle augmente les niveaux sanguins et urinaires des anti-biotiques avec pour résultats des niveaux sanguins et tissulaires plus élevés de tétracycline et d’amoxicilline lorsqu’elles sont administrées simultanément avec de la bromélaïne.

Le traitement de 18 femmes avec 80 mg de bromélaïne et de l’amoxicilline ou de la tétracycline a eu pour résultats une augmentation des niveaux sériques et des concentrations des deux antibiotiques dans l’utérus, et les ovaires comparativement aux témoins. Cet effet n’a pas été obtenu avec l’indométacine, un médicament anti-inflammatoire qui agit comme un inhibiteur de la cyclooxygénase, ce qui indique que la bromélaïne a une activité non définie qui stimule l’absorption et la distribution des antibiotiques dans les tissus.

Dans un test en double aveugle, une multiplication par trois des niveaux sériques de tétracycline après l’ingestion de 540 mg de bromélaïne a également été observée.

Un traitement combinant bromélaïne et antibiotiques a été mis en place chez 53 patients hospitalisés pour pneumonie, bronchite, infection cutanée au staphylocoque, thrombophlébite, cellulite, pyélonéphrite ou des abcès rectaux ou péri-rectaux. 33 d’entre eux avaient suivi sans succès une antibiothérapie. La bromélaïne a été administrée quatre fois par jour avec des antibiotiques seuls ou combinés (pénicilline, chloramphénicol, érythromycine ou novobiacine). Un groupe témoin de 56 patients a été traité seulement avec des antibiotiques. Parmi les patients ayant été traités sans succès par des antibiotiques, 22 ont réagi au traitement combiné. Dans chaque maladie étudiée il y avait une réduction significative de la morbidité lorsque l’association bromélaïne-antibiotiques était utilisée par rapport à la seule antibiothérapie. Un autre groupe de 106 patients a été traité avec de la bromélaïne seule avec des résultats similaires à ceux obtenus avec les antibiotiques.

Anti inflammatoire pour les sinus

Dans un essai en double aveugle, 48 patients avec une sinusite modérée à sévère ont reçu de la bromélaïne ou un placebo pendant 6 jours.

Tous les patients ont reçu un traitement classique incluant antihistaminique, analgésique et antibiotique. 23 d’entre eux ont reçu en plus de la bromélaïne quatre fois par jour, les autres prenant un placebo. À l’achèvement de l’étude, l’inflammation nasale était réduite de 83 % chez les sujets prenant de la bromélaïne contre 52 % dans le groupe placebo. Les difficultés respiratoires étaient dissipées chez 78 % des patients supplémentés contre 68 % du groupe placebo. Dans l’ensemble, de bons résultats ont été observés chez 87 % des patients traités contre 68 % dans le groupe sous placebo. Des effets bénéfiques ont également été constatés dans deux autres études ayant enrôlé au total plus de 100 individus souffrant de sinusite.

La potentialisation des antibiotiques et d’autres médicaments par la bromélaïne pourrait être due à une stimulation de l’assimilation aussi bien qu’à une augmentation de la perméabilité des tissus malades qui renforcerait l’accès des antibiotiques au site de l’infection. On pense également que l’utilisation de la bromélaïne pourrait créer un accès similaire à des composants spécifiques et non spécifiques du système immunitaire, stimulant ainsi l’utilisation par l’organisme de ses propres ressources de guérison.

Pourquoi des capsules ou gélules et pas de l’ananas frais ?

Un de mes grands « thèmes récurrents » pour celles et ceux me connaissant bien ; Il s’agit de tiges et de pulpe… je vous laisse faire le calcul du nombre d’ananas qu’il faut ingérer pour obtenir l’équivalent de 2 gélules 😉
Je précise que dans la gélule vous trouvez uniquement l’actif recherché et pas le sucre du fruit ni les fibres pas toujours digestes.

Cependant, j’aime beaucoup l’ananas frais et vous conseille d’en manger si vous n’êtes pas allergique à ce fruit ni intolérant ou encore diabétique.

Conclusion

En conclusion, vous souhaitez améliorer votre digestion, limiter certains troubles cardio-vasculaires, éliminer œdèmes, ecchymoses ou encore diminuer des douleurs articulaires, une cure de gélules de bromélaïne est idéale. Je conseille de faire une à deux cures par an, une cure correspondant à une boite.

0

Your Cart