La fatigue : pourquoi l’anémie en est souvent responsable ? | Natur Ayur

La fatigue : pourquoi l’anémie en est souvent responsable ?

(Note de santé Jérôme | Natur Ayur)

Un des thèmes pour lesquels vous venez me voir en session au 4 rue Lebon est celui de la fatigue.

La fatigue (voyez ma note à ce sujet) peut provenir de plusieurs facteurs mais aujourd’hui nous allons nous intéresser à un fonctionnement imparfait de vos globules rouges.

La fatigue

Bonjour à toutes et à tous,*

L’anémie est le manque de globules rouges. De facto, moins d’oxygène est transporté et on est épuisé.

Tentons d’y voir plus clair en utilisant le minimum de termes barbares 😉


Sur votre prise de sang, en première page apparaissent vos hématies, appelés aussi érythrocytes ou plus communément globules rouges.

Les globules rouges sont les plus nombreuses de nos cellules sanguines et représentent au moins 37% de notre sang total. Des globules rouges « adultes » n’ont plus de noyau ce qui laisse la place au centre pour transporter un pigment (de couleur rouge) qu’on appelle l’hémoglobine.

Sur votre prise de sang, quand vous avez un coup de pompe, il est recommandé de regarder au minimum ces 3 indicateurs :

  • Les globules rouges (doivent être dans la fourchette variant entre 4.5 et 5.5 millions)
  • Le taux d’hémoglobine (12 au minimum pour les femmes et 13 pour les hommes)
  • Le % d’hématocrite (au moins 37%)

Pour aller plus loin, on peut aussi regarder sur cette même prise de sang la taille de ces globules rouges sur la ligne VGM. La taille anormalement petite ou anormalement grosse nous renseigne sur le type d’anémie entre la carence en fer ou en vitamine B12.

En effet, le rôle du globule rouge est celui du transport de l’oxygène.

Pour ce faire, le globule rouge a besoin de plusieurs choses : du Fer et de la vitamine B12 (voyez mes notes respectives sur chacun de ces 2 éléments), de la vitamine C (cf. ma note) de la vitamine B9 et que les reins fabriquent correctement de l’EPO.

Les signes qui pointent vers l’anémie

Les signes cliniques varient en fonction du degré, de la rapidité d’installation de l’anémie et du terrain.

Les symptômes habituels sont :

  • une grosse fatigue
  • une pâleur de la peau et des muqueuses (conjonctives)
  • un essoufflement lors des efforts (dyspnée)
  • une tachycardie (accélération du rythme cardiaque)
  • des maux de tête, des vertiges,
  • des bourdonnements d’oreilles,
  • des « mouches volantes » (corps flottants protéiniques dans le liquide interne de l’oeil)…

À un stade plus avancé, il y a une perte d’appétit, des vomissements, une aménorrhée (arrêt des règles) chez la femme, une impuissance chez l’homme, parfois une fièvre très modérée.

L’examen peut montrer un souffle systolique cardiaque à l’auscultation, des œdèmes des membres inférieurs.

Il y a 3 grandes raisons à l’anémie :

  1. Les cellules souches (la matrice) ne fabriquent pas ou plus assez de globules rouges (hémolyse extracorpusculaire)
  2. Les globules rouges sont détruits automatiquement : (ce désordre s’appelle l’hémolyse intracorpusculaire)
  3. La perte de sang via l’hémorragie

Rentrons un peu dans le détail :

  1. Les cellules souches ne fabriquent pas ou plus assez de globules rouges dans le cas de réaction à des traitements chimiques (chimios, effets secondaires de certains médicaments, agents toxiques etc.)
  2. L’hémolyse intracorpusculaire ou les maladies du sang attaquant nos globules rouges:
    • Hémoglobinopathies (par ex anémie à cellules falciformes appelée drépanocytose etc.)
    • Enzymopathies (par ex déficience en G6-PD appelée Favisme)
    • Anomalies membranaires et du cytosquelette (par ex sphérocytose congénitale=> maladie de Minkowski-Chauffard)
    • Thalassémie (maladie génétique qui entraîne une mauvaise formation des hématies)
  3. Les hémorragies : une coupure, un choc lié à un accident, un ulcère digestif, et très souvent chez les femmes les cycles menstruels classiques et/ou abondants.

En conclusion

La fatigue peut être causée par l’anémie qui est un taux anormalement bas de globules rouges.

Les globules rouges transportent l’oxygène.

Leur niveau est bas quand on n’en fabrique plus assez, quand ils sont détruits (facteurs externes ou internes) ou quand on saigne.

Sur la prise de sang, la première page, l’hémogramme, donne le détail des globules rouges, de l’hémoglobine (le pigment du globule rouge transportant l’oxygène) et le % d’hématocrite.

Il est impératif de comprendre l’origine de l’anémie pour la traiter.

Dans une prochaine note, je tenterai d’expliquer clairement le rôle des reins dans ce processus.

Si vous êtes en asthénie (fatigue permanente), regardez donc la santé de vos globules rouges. En cas d’anomalie sévère, n’hésitez pas à confronter vos données à l’avis de votre médecin traitant voire d’un spécialiste des maladies du sang qui s’appelle un hématologue.

Il existe aussi des solutions naturelles avec des plantes qui sont très efficaces.

Voyez-moi à ce sujet.

En cas de vertiges fréquents ou avec un taux de ferritine bas sur votre prise de sang demandez à votre médecin si une cure de fer n’est pas nécessaire.

Je conseille le Fer Natur Ayur associé à la vitamine B9 pour une meilleure assimilation.

Le gluconate de fer est une forme assimilable qui n’irritera pas les intestins contrairement à d’autres formes comme le chlorure par exemple.

Portez-vous bien,

Jérôme

*Attention, cette note de santé est informative et n’a pas vocation à remplacer l’avis de votre médecin traitant. Tout complément alimentaire doit être utilisé dans le cadre d’une alimentation variée et équilibrée et d’un mode de vie sain. Méfiez-vous des contrefaçons de compléments alimentaires et exigez un certificat d’authenticité.

0

Your Cart