5 effets du Lait et de ses dérivés sur notre santé: - Natur Ayur

 5 effets du Lait et de ses dérivés sur notre santé:

(Note de santé Jérôme | Natur Ayur)

Bonjour,*

Quand vous venez en session et que nous abordons le thème de la nutrition, je parle des incontournables comme le gluten (voir ma note de santé précédente) mais aussi des produits dérivés du lait (lait, fromage, yaourt etc.)

La consommation de produits laitiers peut présenter des inconvénients pour la santé, surtout lorsqu’elle est excessive ou mal tolérée par l’organisme. Voici quelques exemples :

  1. Intolérance au lactose (1): C’est l’incapacité de l’organisme à digérer le lactose, le sucre naturellement présent dans le lait et les produits laitiers. Les personnes atteintes de cette intolérance peuvent éprouver des symptômes gastro-intestinaux tels que des ballonnements, des crampes abdominales, de la diarrhée et des gaz. Selon l’Organisation mondiale de la santé (OMS), environ 70% de la population mondiale est atteinte d’intolérance au lactose, avec des taux plus élevés dans les populations asiatiques et africaines.
  2. Risque accru de maladies cardiovasculaires : La consommation excessive de produits laitiers riches en matières grasses peut augmenter le risque de maladies cardiovasculaires, notamment en raison de la teneur élevée en gras saturés et en cholestérol. Selon une étude publiée dans The Lancet en 2018, la consommation élevée de produits laitiers était associée à un risque accru de décès prématuré chez les adultes de 35 ans et plus. Des études contradictoires ont émergé sur ces 3 dernières années précisant que le risque serait modéré. La prudence s’impose.
  3. Risque accru de cancer : Certaines études ont suggéré une association entre la consommation de produits laitiers et le risque accru de cancer, en particulier le cancer du sein et le cancer de la prostate. Selon l’American Institute for Cancer Research, la consommation de produits laitiers peut augmenter le risque de cancer de la prostate de 10 à 20%.
  4. Risque accru de diabète de type 1 : Certaines études ont suggéré une association entre la consommation de lait de vache et le risque accru de diabète de type 1 chez les enfants. Selon une étude publiée dans la revue Diabètes en 2013, la consommation de lait de vache avant l’âge de 1 an était associée à un risque accru de diabète de type 1 chez les enfants.
  5. Risque accru d’ostéoporose : Bien que les produits laitiers soient souvent à tort associés à une bonne santé des os, certaines études ont suggéré que la consommation excessive de produits laitiers peut en fait augmenter le risque d’ostéoporose, en particulier chez les femmes ménopausées. Cela peut être dû à la teneur élevée en protéines animales et en sodium dans les produits laitiers, qui peuvent contribuer à la perte de calcium dans les os.

Il est important de noter que les effets de la consommation de produits laitiers sur la santé peuvent varier en fonction de facteurs tels que l’âge, le sexe, le patrimoine génétique et le mode de vie. Quant au mythe du calcium et du lait, ce dernier ne contient que 37% de calcium qui n’est « biodispobible » que si l’on boit le lait entier, avec le gras qui contient un peu de D3 pour la fixation du calcium. Les effets acidifiants sur les articulations ainsi que l’indigestion de son sucre, le lactose, en font une mauvaise option pour obtenir son calcium.

A contrario, des sources végétales telles que l’amande, le brocoli, le sésame contiennent près de 60% de calcium totalement disponible sans présenter tous les inconvénients du laits et de ses produits dérivés. La perte calcique est d’origines multiples mais dans le cas du lait, elle est liée à un déséquilibre acido-basique. L’acidité d’une telle protéine entraine une déminéralisation osseuse.

Les pays les plus grands consommateurs de lait sont ceux dans lesquels les populations souffrent le plus d’ostéoporose.

http://macoachdietsante.fr/wp-content/uploads/2015/03/Fracture-col-f%C3%83%C2%A9mur-et-produits-laitiers-e1429558506586.jpg

 

Il est intéressant de noter que les plus grand partisans de la consommation de lait ont souvent dans le corps médical un conflit d’intérêt avec un fabricant de produits laitiers. Il est compliqué d’obtenir un avis objectif sur le sujet car il est juste surprenant de voir fleurir un grand nombre d’études contradictoires sur le sujet;

J’aime les produits laitiers mais comme je le dis souvent, cet amour n’est pas réciproque. Je les inclus dans ce que j’appelle le domaine du plaisir car rien de tel qu’un bon fromage par exemple au niveau gustatif. Par contre, j’encourage une personne souffrant de déminéralisation osseuse de bien se renseigner auprès d’un spécialiste de santé avant de poursuivre une consommation excessive de produits laitiers.

J’espère que cette très succincte note a pu vous être utile et je me tiens à votre disposition si vous souhaitez plus de renseignements sur le sujet.

Dans cette attente,

Portez vous bien.

Jérôme

*Attention, cette note de santé est informative, n’engage que son rédacteur et n’a pas vocation à remplacer l’avis de votre médecin traitant. Tout complément alimentaire doit être utilisé dans le cadre d’une alimentation variée et équilibrée et d’un mode de vie sain. Méfiez-vous des contrefaçons de compléments alimentaires et exigez un certificat d’authenticité.

 

(1) https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/28690131/

 

 

 

 

0

Your Cart